Analyse de Marché Etude de marché

Analyse de la concurrence

analyser les concurrents

Cet article a pour objectif de répondre à différentes questions du type. En quoi consiste l’analyse, concurrentielle? Avec quelle méthodologie, je peux assurer cette analyse concurrentielle et quel est l’intérêt ? Donc, déjà, il va falloir se poser une question. La question, c’est qu’est ce que concrètement une analyse concurrentielle? Il faut savoir, que lorsque tu arrives sur un marché, il y a bien évidemment de la concurrence, présent depuis plus ou moins longtemps.

Sauf si, bien sûr, tu es situé dans l’innovation ou si tu installes entre guillemets sur une niche ou là peut être, il n’y aura pas forcément encore beaucoup de concurrence. Dans tous les autres cas, on va dire 98% des cas, il y aura forcément une concurrence d’établi. Pour ceux qui se lancent justement dans un environnement de marché, avec de la concurrence qui va être présente, il faudra faire une analyse de la concurrence afin de connaitre parfaitement ses concurrents.

Au travers cette analyse, on va analyser les concurrents directs et indirects. On va également regarder tout ce qui va être produit de substitution. Les potentiels nouveaux entrants également. On va regarder aussi le pouvoir de négociation que tu peux avoir avec tes fournisseurs. Bien entendu, l’analyse concurrentielle, fait partie bien entière de l’étude de marché, voire même de la stratégie d’entreprise à mettre en place. Puisqu’une analyse concurrentielle se fait aussi bien quand tu vas débuter dans une entreprise, mais également lorsque tu es déjà installé et que tu as envie de lancer un nouveau produit sur ton marché proposer un nouveau service.

Mais quel est l’intérêt pour toi de faire une analyse de la concurrence? Il y a plusieurs fois, il y a plusieurs intérêts. Il y a plusieurs objectifs à l’idée de travailler sur ton analyse concurrentielle. Celle ci te permet déjà de mesurer l’intensité concurrentielle sur ton marché. Elle va également te permettre de bien comprendre, cerner la stratégie de tes concurrents et donc de faire ressortir leurs facteurs clés de succès. Et dernièrement, elle va permettre de déterminer à ton niveau une stratégie marketing et surtout également choisir un positionnement qui sera viable.

Face à cette fameuse concurrence. Ce qui va se passer, c’est que je vais te proposer une méthodologie en trois étapes afin justement de pouvoir faire cette analyse de la concurrence.

Lister les concurrents : 

Il va s’agir de lister des concurrents, les décrire et les comparer. Quand je parle de lister les concurrents, il va falloir faire une distinction entre les concurrents qui seront directs et les concurrents indirects. Une fois que tu a listé ces fameux concurrents directs et indirects, on va passer dans un tableau comparatif de concurrence, dans lequel tu vas tout simplement décrire et comparer tes concurrents. Il faudra intégrer si possile : 

  • Leurs caractéristiques, 
  • Leur histoire, 
  • Leur implantation, 
  • La stratégie qu’ils ont décidé de mettre en place,
  • L’organisation qu’ils ont actuellement aujourd’hui dans leur entreprise, 
  • Le degré de technicité auquel ils sont arrivés
  • Des chiffres, 
  • Les offres qu’il propose, 
  • La taille de leur entreprise, 
  • La politique de distribution,
  • La politique de communication.

Et tout ça va te permettre, d’avoir une vue sur l’enssemble de tes concurrents grace au tableau. 

Analyser les concurrents :

Finalement, après ce tableau comparatif, il faudra analyser cette fameuse concurrence. Ce qui va se passer, c’est que par rapport à ce tableau comparatif, on va tout simplement analyser ces données recueillies à l’aide d’outils qui nous permettent de comprendre comment cette concurrence évolue ? Comment cette concurrence fonctionne ? 

Première outil, qui peut être intéressant à utiliser, on appelle ça le mapping concurrentiel. Il va permettre de présenter le positionnement des concurrents sur un graphique. C’est visuel et les personnes (investisseurs) aiment que ce soit visuel, ça parle plus. Ce mapping sera réaliser selon des critères pertinents que tu auras au préalable choisis, par exemple le prix, la qualité, les canaux de distribution, etc. 

Deuxième outil à utiliser, qui est très intéressant, c’est la matrice SWOT. Elle permet de mettre en avant les opportunités, par exemple l’absence de concurrence sur une niche. Au final, tu vas t’aperçois qu’il a une certaine niche qui n’est pas encore prisée. Les menaces également sur ton marché, par exemple avec l’arrivée de nouveaux entrants, l’arrivée de nouveaux produits sur le marché. Les forces également. Tu vas pouvoir voir les forces de tes concurrents, par exemple, s’il y en a un qui dispose d’un certain avantage concurrentiel qu’il aura par exemple développé en interne. Et pour terminer, les faiblesses, par exemple, si il y a des lacunes au niveau des compétences en interne dans certaines des entreprises concurrentes. 

Troisième outil, qui est intéressant d’utiliser, ça va être la matrice BCG du portefeuille du produit. Cela consiste en faite à classer les gammes de l’entreprise, les différents niveaux de gamme des différents produits qui seront proposés par cette entreprise concurrentielle et on va les catégoriser, les mettre dans 4 étapes, 4 catégories. Pour ces fameux produits, on va avoir les produits stars, donc, bien entendu, les produits qui font fureur, si je puis dire. On va avoir les Dilem, les poids morts et donc les vaches à lait. Ainsi cette répartition va te permettre de voir comment cette entreprise par les entreprises concurrentes, finalement, elle gère leurs produits et comment les produits, finalement, survivent. Si je puis dire ou vivre, tout du moins sur leur marché.

Quatrième outil, que tu peux mettre en place, c’est tout simplement une grille d’analyse concurrentielle. Celle ci va consister à tout simplement lister, selon toi, les points forts et les points faibles de chaque concurrent. Tu vas reprendre chaque concurrent et tu vas lister leurs points forts, leurs points faibles dans un tableau en vue. 

Dernier outil qui peut être très intéressant à utiliser, les 5 forces de porter. C’est vraiment un outil assez performant, pour aller bien plus loin dans l’analyse de sa concurrence, puisqu’il va au delà d’une simple analyse de la concurrence en comparant points forts, points faibles. Dans cette matrice il y a les nouveaux entrants,l’intensité concurrentielle au centre, les produits de substitution, le pouvoir de négociation des clients et le pouvoir de négociation des fournisseurs. Cette matrice, permet de voir les concurrents actuels sur le marché. 

  • On peut également voir, les entrants potentiels, c’est une donnée qui va être vraiment pertinente et importante à mesurer dans le sens où elle permet de mesurer cette intensité concurrentielle. Est ce qu’il existe des barrières à l’entrée qui va empêcher les nouveaux entrants d’arriver sur le marché ? 
  • On a les produits de substitution. Ce sont des produits qui sont différents, mais susceptibles de répondre aux mêmes besoins que ton produit, qui pourra initialement le remplacer. 
  • On a la force de négociation, avec les clients. Elle dépend principalement de la taille et du nombre de clients, leur capacité à s’organiser entre eux et surtout aussi la manière dont ils vont faire le choix des produits. Est ce qu’ils vont regarder ce qui est proposé ailleurs ? Est ce que la personne va acheter tout de suite ? 
  • Le pouvoir de négociation avec les fournisseurs. L’entreprise  est elle en position de force ou de faiblesse par rapport à sa négociation avec les fournisseurs. 

Une fois que tu auras rempli toutes les cases de la matrice tu pourras déterminer l’intensite concurrentielle de ton marché. Voilà pour l’analyse concurrentielle via la matrice de porter, qui est tout à fait intéressante à étudier pour celles et ceux qui désirent aller plus loin.

Comparaison entre tout les concurrents : 

Après de faire une analyse et surtout très important, une comparaison entre ces concurrents, sachant qu’il est tout à fait possible d’utiliser bien sûr les différents outils. Tu n’es pas obligé, de te limiter en te disant, “je vais utiliser que la matrice BCG ou je vais utiliser que le mapping ?”. Tu peux moduler comme tu le sens. C’est à toi de voir jusqu’à quel degré, tu dois aller pour faire ton analyse concurrentielle. Au final, c’est l’ensemble de ces outils qui permet de réaliser cette analyse concurrentielle. Ils doivent avant tout te permettent d’arriver à analyser et surtout à te projeter pour voir à quelle place, tu vas pouvoir intégrer.

Le but, c’est de voir quelle sera la meilleure place pour ton entreprise ou pour ton futur ou produits ou services. La stratégie future que tu vas mettre en place, est ce qui concernera le positionnement prix produits. Car bien entendu, tu ne peux pas arriver sur le marché et dire je vais proposer ce produit à tel prix, peu importe ce que propose la concurrence. N’oublie pas que le client fera forcément un comparatif. Toi, tu ne fais pas ce comparatif. N’oublie pas que le client, lui, va le faire.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *