Etude de marché Marketing

Matrice McKinsey

analyse mckinsey marketing

En quoi consiste le modèle des 7s ? 

Nous allons décortiquer les 7 s de la matrice McKinsey et finalement je vais vous montrez comment et quand l’utiliser avec un exemple concret. Le modèle a été développé par Tom Peters et Bob Walsh deux consultants McKinsey au début des années 80. Il a pour but de déterminer les forces et les faiblesses de l’entreprise afin de maximiser la performance de celle-ci et aussi d’aligner les processus internes durant fusions et des acquisitions entre autres les modèles sont allégés. 

Les 7 S de la matrice McKinsey : 

Les 7 s sont : 

  1. Structure
  2. Strategy
  3. Systeme
  4. Skills
  5. Staff
  6. Style
  7. Shared Values 

Bien entendu tous ces éléments sont reliés entre eux. La partie de bras est souvent appelée SoftElements ou Software puisqu’elle est plus facilement modifiable. La partie du haut correspond au Hardware ou les HardElements puisque ceux-ci sont plus fixes les changements sont plus difficiles à effectuer. 

  1. La structure correspond à comment l’organisation est structurée. Quelle est la hiérarchie institutionnelle
  2. La stratégie est le plan mise en place afin d’obtenir un avantage concurrentiel sur la compétition. 
  3. Les systèmes représentent la façon dont l’information circule dans l’entreprise et avec les partenaires d’affaires.
  4. Les skills sont les talents et les compétences particulières des employés actuels de la compagnie. 
  5. Le staff représente la culture et l’expérience qu’apportent les employés. Ceux-ci reflètent les valeurs de l’organisation
  6. Le style correspond au style de leadership adopté par les personnes au pouvoir dans l’entreprise. 
  7. Les shared values sont l’élément central du modèle. Il s’agit du “pourquoi” de l’entreprise, des valeurs principales de celle-ci. Les 6 autres s découlent tous de ces valeurs. 

Un exemple concret, qui illustre l’utilisation de la matrice McKinsey :

Il ne reste plus qu’à savoir quand et comment utiliser le Model des 7 s. Un bon exemple pour illustrer l’utilisation du modèle et celui d’un New Balance et son président Jim Davis qui au début des années 90 a eu d’importantes décisions à prendre. Après plusieurs années de prospérité le marché des chaussures de sport a drastiquement diminué. Cette diminution ne semble pas du tout affecter les géants Nike et Reebok alors que ceux-ci continuent de dépenser des centaines de millions de dollars en publicité.

Ils peuvent se permettre ces dépenses puisque ceux-ci fabriquent leurs chaussures dans des usines à bas prix en Asie. Pour New Balance l’histoire était tout autre. Ceux-ci misaient en effet beaucoup sur le fait que leurs produits étaient fabriqués aux États-Unis et étaient d’une très grande qualité. Jim Davis se posait la question : comment augmenter les profits, les parts de marché et l’image de la marque ?

C’est pour répondre à des questions comme celle-là que le modèle a été inventé. Nous connaissons en effet les shared value de New Balance, qui est la fierté d’offrir un produit made in USA et de très grande qualité. Afin de rester compétitif Jime Davis se doit de revoir ses stratégies. Cependant il doit toujours garder en tête l’effet qu’un changement de stratégie aura sur les shared value de l’entreprise et ainsi sur l’ensemble des autres S.

Enfin pour bien utiliser le modèle il suffit d’observer l’impact d’un changement a sur l’ensemble des secteurs et répétez l’exercice avec toutes les solutions possibles. Il sera plus facile de prendre une solution éclairée par la suite. 

Conclusion : 

Les 7 s de Mc Kinsey permettent d’avoir une approche globale et de se rendre compte de tous les aspects de l’entreprise. En utilisant des variables aussi bien hard, que soft. Il faut garder à l’esprit que les 7 s de Mc Kinsey sont indépendants, et qu’une amélioration apportée sur les uns ou les autres des facteurs pourra être neutralisé, si les autres ne progressent pas.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *